Hypnose

Laisser s’exprimer son enfant intérieur

16/05/2022 - minutes de lecture
Publié par Alain BAUD
Partager :

Lorsque nous sommes enfants, nous utilisons à merveille notre imaginaire pour créer des histoires, faire des cabanes ou combattre des monstres qui nous terrorisent. À l’âge de raison, c'est fini, nous ne nous y autorisons plus. Nous endossons notre habit d’adulte et mettons des couches et des couches sur nous pour éviter de rêver.

 

Qu’est-ce que l’enfant intérieur ?

 

C’est un nom utilisé à bon escient pour représenter notre inconscient. Vous connaissez sans doute le couple conscient / inconscient que nous avons en nous, certains appellent cet inconscient le subconscient, car dans la hiérarchie il est en dessous du conscient, mais quand nous sommes enfant ça n’est pas le cas, cet inconscient est beaucoup plus présent. L’intérêt est que cela nous permet d’apprendre les choses qui vont ensuite devenir des réflexes pour nous : ouvrir une porte, manipuler un robinet d’eau, nous allons même tester les limites de nos parents, mais pas pour les embêter, juste pour voir comment ils vont réagir envers nous. 

 

L’exemple qui va sans doute vous parler est le fait de faire tomber son doudou et d’attendre que l’un de ses parents le ramasse. Ce processus sert uniquement pour l’enfant à vérifier, de manière inconsciente, le rapport des parents à l’abandon.

 

On dit que notre inconscient est âgé de 7 ans et qu’il apprend bien mieux que notre conscient qui est, de son côté, assimilé à notre parent intérieur. Le rôle de ce dernier est de faire des actions tandis que l’inconscient lui ne gère que nos émotions d’où vont découler des actions inconscientes : somatisations, addictions, phobies...   

 

 

Rencontrer et renouer avec son enfant intérieur pour le soigner

 

C’est un moment magique, comme une renaissance. Ça peut donner le sourire, un sourire qui ne s’arrête plus, ça peut donner une vision de la vie différente et donner envie de changer des choses.

 

Une fois qu’on l’a rencontré, il reste à jamais présent en vous et vous pouvez même le contacter facilement vous-même sans accompagnement.

 

Quand il nous parle, il s’exprime par des sensations corporelles : douleurs, chaleurs, blocages, accélération des battements du cœur ou de la respiration, etc. Il est en fait connecté à tous nos organes.

 

Il s’exprime toujours pour nous alerter sur le fait que les actions conscientes que l’on fait ne sont pas celles que l’on devrait faire. Le problème, c'est que consciemment nous ne sommes pas toujours en mesure de l’écouter, souvent en raison de notre éducation, de nos apprentissages ou de nos croyances parfois limitantes : je ne dois pas, je ne peux pas, je ne suis pas capable, etc.

 

Quand notre inconscient nous joue des tours

 

Lorsqu’on ne l’écoute pas, il peut nous créer des désagréments : angoisses, crises d’angoisses, burn out, migraines ou céphalées, etc. le but étant de “paralyser” momentanément notre corps, de bouger pour alerter sur changement à effectuer.

 

Votre inconscient peut tout faire, tout régler ou arranger, il a toutes les solutions à vos problèmes, il est sans limites. Il peut supprimer une phobie ou une addiction. Il peut soigner un mal-être, faire perdre du poids. Il peut nous donner une vision optimiste de l’avenir.

 

Pour accéder à son inconscient, il est nécessaire de se faire accompagner par un spécialiste des états de conscience modifiés (hypnothérapeute, chamane, magnétiseur, etc.). Ensuite, dans cet état de transe hypnotique, il va apparaître à vous, se laisser approcher. Il est toujours là en vous, simplement le conscient ne le laisse pas forcément venir à vous de manière perceptible. Enfin, grâce à des techniques que seul le spécialiste connaît et en corrélation avec votre objectif, votre enfant intérieur va créer le changement nécessaire et qui vous est propre. Il s’ancrera en vous pour toujours.


15 avis
Partager :