Coaching de Vie

La charte qualité : Se connaître, s'assumer, s'affirmer grâce au coaching

20/12/2021 - minutes de lecture
Publié par Elise VITARD
Partager :

“Développement personnel” : se développer en tant que personne, dans toute notre individualité et notre amplitude. D’accord, on a bien compris et les rayons des librairies débordent de livres sur le sujet. Mais en réalité, pris dans le tourbillon du quotidien, comment y arriver ? Pour vous aider à développer votre meilleure version de vous-même, je vous propose de commencer par mieux vous connaître. Et pour ça, pas de recette magique, mais un retour aux basiques grâce à l’exercice de la charte qualité. Papier, stylo : c’est parti !

Je définis mes besoins

Pour savoir qui on est et ce qu’on veut mettre dans sa vie, il faut d’abord bien se connaître. Posez-vous cette simple question : de quoi ai-je besoin dans ma vie ? Cette question est toute simple à laquelle et pourtant, il peut être plus complexe d’y répondre qu’il n’y paraît. Demandez-vous ce qui compte pour vous. Vraiment. Vous avez besoin de voir du monde tous les jours ou au contraire vous appréciez les moments en solo ? Vous avez un irrépressible besoin d’arriver avec dix minutes d’avance à tous vos rendez-vous, même chez le coiffeur ? Que vous exprimiez une certitude ou que vous fassiez le constat d’une situation qui vous dérange, vous êtes déjà en train d’apprendre à mieux vous connaître. Reportez le fruit de votre réflexion sur votre feuille et demandez-vous ce que cela signifie.

 

J’assume mes valeurs

En listant précisément vos besoins selon le fil de votre quotidien, vous savez ce qui est essentiel pour vous. Vous allez maintenant prendre de la hauteur et rattacher vos besoins à des valeurs. Reprenons l’exemple du coiffeur. Pourquoi arriver en avance est si important pour vous ? Est-ce une marque de respect ? Ou plutôt une preuve de votre excellente organisation ? Ou de votre capacité à gérer les imprévus tout en sachant tenir un planning chargé ? Nous aurons tous une lecture différente de cette situation, car un même besoin peut se relier à des valeurs différentes en fonction des personnes, de leur histoire, de leur éducation, de leurs croyances… (chacun sa grille de lecture : on a tous notre petit morceau de vérité et pourtant on parle de la même situation !). Et si vous avez un doute quant à l’identification ou la signification de votre valeur : là encore, je vous invite au pragmatisme et à ressortir votre dictionnaire des étagères (et en plus vous pourrez en profiter pour faire la poussière). Revenir à la racine des mots, à leur sens premier, c’est essentiel pour savoir si ce dont on pense avoir besoin nous correspond vraiment. La pratique de l’Ikigaï (voir l’excellent livre de Bettina Lemke et nous sommes plusieurs coachs/thérapeutes à proposer cette méthode) est également très efficace pour trouver ses valeurs ! À partir de questions qui n’ont l’air de rien, à la fois vous creusez en vous et vous prenez de la hauteur. Enfin, Internet regorge d’exercices divers et variés sur le sujet : foncez !

 

Je m’affirme en douceur

Vous savez maintenant que vous avez besoin d’arriver partout en avance parce que pour vous, c’est une marque de respect envers les autres et vous attendez naturellement qu’on se comporte envers vous de manière identique. Juste retour des choses. Sauf que, comme souligné plus haut, nous n’avons pas tous la même définition du respect. Vous allez me dire : “Alors comment on fait pour se rejoindre ?”. L’une des clés selon moi est de pouvoir s’affirmer en douceur, chacun dans son authenticité. Vous pouvez par exemple dire à votre amie qui n'est jamais à l'heure : “Écoute Geneviève, je comprends bien que tu as un emploi du temps chargé, mais chaque fois que tu arrives en retard, je ne me sens pas respecté.e et j’ai l’impression que le temps que l’on passe ensemble n’est pas aussi important pour toi que pour moi. Est-ce que ce serait ok dorénavant que tu me préviennes de ton retard avant que je me mette en route de mon côté ?” Ainsi, vous affirmez votre besoin sans attaquer l’autre et ouvrez la voie à un mode de fonctionnement équilibré. Alors, quand vous sentez que quelque chose vous dérange, reportez-vous à la liste de vos besoins : c’est le signe que l'un d'eux n'est pas respecté.

 

 

Outil de connaissance et d’affirmation de soi, la charte qualité est une boussole précieuse pour naviguer dans les méandres de nos quotidiens. Veillez cependant à conserver une certaine souplesse : il est parfois bon de faire des compromis si l’enjeu en vaut la peine ! Je suis certaine par exemple que vous passerez sans mal sur le retard Geneviève à la gare si c’est elle qui vous invite en week-end :-)


Cliquez ici pour le récap de l’article en vidéo et ici pour la fiche pratique correspondante. Enjoy !


15 avis
Partager :